agrandir le texte retrecir le texte imprimer article

Bientôt une maison de santé à Limours

Comme nous nous y sommes engagés, la maison médicale pluridisciplinaire est au centre des attentions communales.

Les élus doivent pouvoir saisir les opportunités qui s’offrent à eux, au fur et à mesure de l’actualité. Rien ne peut et ne doit être figé. La réflexion et la vision à long terme sont déterminantes pour adopter les meilleures stratégies.

Comme nous nous y sommes engagés, la maison médicale pluridisciplinaire est au centre des attentions communales. Initialement intégrée au sein du futur quartier ouest, le départ des services de la trésorerie, rue de la Brelandière, offre une opportunité à saisir, ce bâtiment étant communal. Une réflexion sur la faisabilité est déjà engagée depuis plusieurs mois avec les médecins et surtout aussi avec l’ARS*, partenaire de santé incontournable.

Alors que les communes sont confrontées à des difficultés financières pour réaliser leurs investissements, liées à la baisse constante des aides de l’État, notre commune n’échappant pas à la règle (600 000 € en moins en 3 ans), nous faisons un choix responsable en décidant de ne pas vendre notre patrimoine, mais en réhabilitant le bâtiment, afin de satisfaire au mieux les attentes de nos concitoyens et, parmi eux, les plus fragiles.

Ainsi, lors du Conseil Municipal du 19 mars, et dans le cadre de la DETR, (Dotation d’Équipements des Territoires Ruraux), une demande de subvention, destinée à la réalisation d’une maison de santé pluridisciplinaire en lieu et place de la trésorerie, a été approuvée.

Faire ce choix implique toutefois que le budget reste à l’équilibre.

Il ne vous aura pas échappé que, suite aux conditions météorologiques, les routes ont subi de fortes dégradations. Dès que le temps le permettra, une reprise importante de la voirie sera prévue.

Pour remplir ces différentes missions, certaines réalisations, initialement prévues au budget 2018, devront probablement être reportées.

C’est aussi cela, être un élu responsable. Assumer ses choix, le dire et l’expliquer. Pour faire un clin d’oeil à notre Sénateur, je partage ici avec vous la devise qui lui est chère : faire ce que l’on dit et dire ce que l’on fait…

Bien sincèrement à vous,

Votre Maire
Chantal Thiriet